Découvrez toutes les nuances de noirs de Pierre Soulages

En 1848, Hegel établit le classement des arts de son époque. Le rangement qu’il a fait vers XIXe siècle reste inchangé. Initialement la peinture se trouve en troisième position, c’est-à-dire le 3e art. C’est un art romantique, car il y a projection sur deux dimensions du sentiment humain et c’est également parmi les arts supérieurs. Les peintures les plus connues figurent parmi celles des nuances de noirs de Pierre Soulages. Nous allons voir en premier lieu la biographie de Pierre Soulages, en deuxième lieu son outrenoir et en troisième lieu l’évolution de son art.

La biographie de Pierre Soulages

Pierre Jean Louis Germain Soulages, connu sous le nom de Pierre Soulages est un peintre abstrait et graveur français (abstrait qui ne s’attache pas à représenter la réalité sensible). Né le 24 décembre 1919 à Rodez, France. Fils d’Amans Soulages et d’Aglaé Zoé Julie Corp. Il a été admis au concours d’entrée à l’école des beaux-arts et y rencontra Colette Laurens (sa femme). En 1946, il commença des œuvres en papier, puis continua avec la méthode du goudron de verre en 1948. De 1949-1952, il accomplit plusieurs décors de théâtre. Dans l’année 1950, Pierre Soulages figure dans des expositions collectives à New York. Sa première exposition personnelle de 1954 se trouve aux Etats-Unis. En 1957, il se remet à la gravure et ses premières expositions rétrospectives en 1960. Il est élu parmi les meilleurs lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972 et parmi les membres fondateurs du Comité des Intellectuels pour l’Europe des libertés. Il ne se limite pas sur ces activités, car il exerce aussi la sculpture, la lithographie, sérigraphie… .

L’Outrenoir de Pierre Soulages

Pierre Soulages est vraiment connu pour son utilisation des reflets de la couleur noir : il l’appelle « noir-lumière » ou le fameux « Outrenoir ». Durant presque ses quarante ans, il se submerge de cette couleur. Il traite plus particulièrement la lumière que révèle cette couleur, où il la considère comme étant une matière. Il peint cela avec la lumière réfléchie par les états de surface du noir. Pour lui, un noir peut être transparent ou opaque, brillant ou mat, lisse ou grenu et cela change tout.

L’évolution de son art

Ses œuvres débutent en 1946 jusqu’à aujourd’hui. Pierre Soulages peint et non dépeint. Voici quelques exemples pour marquer son évolution dans la peinture. Lors de sa première exposition, il présente le « Brou de noix et huile sur papier, 74×47,5 cm » en 1947. Puis, il cherche à « ôter à la ligne le signe de mouvement » et expose une Huile sur toile « Peinture 200×266 cm » en juillet-août 1956. Il commença à peindre les arbres, pour présenter le Brou de noix « Lavis de brou de noix sur papier, 76×54 cm » en 1959. Après, sa peinture incarne la géométrie et le geste avec une Huile sur toile « Peinture 260×202 cm » en 19 juin 1963. Il montra ensuite ce qu’il appelle par les trois voies du noir, en disant que le noir n’existe jamais dans l’absolu, avec la « Peinture 222×137 cm » le 3 février 1990 et la « Peinture 300×235 cm » le 9 juillet 2000.

Robert Combas : le maître de la figuration libre
Zoom sur Gérard Garouste, grand représentant de la peinture française contemporaine